Nous sommes à quelques jours du lancement des phases éliminatoires de l’édition  2018 d’Assalamalekoum Découvertes. C’est dans ce sens que les journalistes ont été invités, jeudi 12 avril 2018 à une séance d’information au siège d’Assalamalekoum Cultures, qui organise cet événement annuel. On apprend ainsi que la compétition sera étendue à trois villes nouvelles, soit dix en tout. 

Assalamalekoum Découverte, est un tremplin qui permet de découvrir de nouveaux talents, en vue de les accompagner pour leur éclosion. C’est en substance ce qu’a souligné Kane Limam Monza Président d’Assalamalekoum Cultures. Cette édition est placée sous le thème générique : » sensibiliser, pour une cohésion sociale renforcée ». Cela se fera notamment à travers ateliers au profit d’artistes, les jeunes porteurs de voix.

Dix villes

Ainsi donc du jeudi 19 avril au jeudi 10 mai, Nouakchott vivra au rythme des cultures urbaines, avec l’Institut français de Mauritanie comme épicentre. La capitale avare en activités culturelles de cette nature, va de nouveau vivre… Outre Nouakchott, le tremplin se déroulerra également dans les neuf villes que sont : Zouerate, Nouadhibou, Rosso, Boghé, Kaédi, Kiffa, Maghama, Atar et Sélibabi pour dénicher les stars en herbe qui seront qualifiés pour la finale à Nouakchott.

Concerts

Kanle Limam Monza - Rencontre avec la presse. Photo : Zaza Productions
Kanle Limam Monza – Rencontre avec la presse. Photo : Zaza Productions

Cette finale rappelle-t-on se déroulera en marge du Festival Assalamelkoum. Mais avant d’arriver à cette étape, les candidats devront passer une phase de présélection, où seulement 64 seront retenus.

Ensuite s’en suivra une phase éliminatoire live. Les jeunes artistes sélectionnés devront donc se tuer à la tache au cour de sessions sous formes de concert live, pour faire des prestations digne de leur talent et espérer passer cette étape, face au jury et un public exigeant.

Un seul lauréat

A l’issue de ce concours, l’heureux élu empochera une cagnotte d’au moins 250 000 de notre ancienne monnaie voire le double. En effet, Kane Limam Monza a émit le souhait de doubler la somme, soit 500 000 MRO afin de permettre à l’artiste d’avoir un produit et un clip de qualité. De plus, le gagnant bénéficiera d’un accompagnement professionnel et d’une exposition sur différentes scènes, notamment grâce au réseau de festival partenaires d’Assalamalekoum.

Vue des candidats au tremplin de Nouakchott : Photos ZaZa Productions
Vue des candidats au tremplin de Nouakchott – Photo ZaZa Productions

Selon Assalamalekoum Cultures, le tremplin a enregistré depuis 2010 « près de 300 candidats  venant de près de 7 villes de la Mauritanie ». Ce chiffre est appelé à augmenté avec les candidatures de cette année. Pour finir, rappelons que l’événement est soutenu par l’Organisation International pour les Migrations, l’Institut Français de Mauritanie, l’Alliance Français, et le Service de Coopération et d’Action Culturelle.