Trois ans après le lancement de l’Initiative de l’Afrique pour les résultats (Afrik4R), la Communauté mauritanienne des Pratiques de la Gestion axée sur les résultats de Développement (CoP Mauritanie), organise un atelier de validation du rapport à mi-parcours. Outre la validation de l’évaluation, CoP Mauritanie compte procéder au lancement des Initiatives à Résultats Rapides (IRR).  Le coup d’envoi a été donné ce lundi 19 juin et les travaux se poursuivront mardi 20 juin à Nouakchott

Ils sont près de 80 personnes à avoir été conviés à cet atelier. Eux, se sont les responsables en charge de la programmation et du suivi dans tous les départements ministériels, les membres des équipes sectorielles, les membres de la Cop Mauritanie, le point focal National et le Point Focal de la BAD en Mauritanie. Les parlementaires/élus, acteurs de la société civile, des jeunes et la commune de Tevragh Zeina ont également été conviés.

Point focal BAD

Au cours de l’allocution prononcé pour la circonstance, le Point Focal de la Banque Africaine de Développement (BAD), Marcellin Ndong Ntah s’est « réjouit des progrès réalisés par la Mauritanie par rapport à l’évolution des travaux des autres CoP » avant de rappeler que l’objectif est « de distiller la culture du résultat dans le travail de l’administration mauritanienne, dans toutes ses dimensions ».

« Priorité aux résultats en Mauritanie », c’est le slogan qui orne la couverture  du rapport mis à jour de la Revue à mi-parcours. Résultat, c’est assurément le mot le plus utilisé lors de cet atelier. Si le rapport admet les efforts réalisés par la Mauritanie dans la gestion axée sur les résultats, il met également le doigt sur ce qui n’a pas marché et propose des solutions.

Evaluation

D’après Oumoul Khayri Ba Tall, spécialiste en évaluation et directrice exécutive du cabinet d’Etudes et de Conseils OKT-Consult, l’un des résultats les plus attendus est de « faire le point sur la mise en œuvre du plan d’action établit précédemment et le mettre à jour pour la période 2017-2020 ». Cette période correspond également aux premières années de mise en œuvre de la SCAPP, Stratégie de Croissance Accélérée et de Prospérité Partagée. La SCAPP est le nouveau national pour le développement.

Les IRR

Dans le cadre de la mise en route du plan d’action national pour les résultats en Mauritanie, par l’introduction de l’Approche basée sur les Résultats Rapides, la CoP Mauritanie « se propose d’accompagner un certain nombre de départements ministériels pilotes, dans l’atteinte de leurs objectifs prioritaires ». Ce sera l’occasion d’utiliser l’approche à résultats rapides.

100 jours

La première étape selon les organisateurs, est « l’identification des actions prioritaires, dans le cadre des plans d’actions des départements, et réalisables en 100 jours ». Le cycle complet aura donc une durée de vie 100 jours. « Pourquoi cent ? Cent, c’est un chiffre symbolique » a précisé Oumoul Khayri Ba Tall.

Pour rappel, la CoP Mauritanie a été créé en 2013 dans le sillage de la Communauté Africaine de Pratiques sur la Gestion basée sur les Résultats de Développement (AfCoP-GRD).  L’Objectif de l’AfCoP-GRD : partager les enseignements, expériences et bonnes pratiques en matière de Gestion axée sur les résultats de développement (GRD) en Afrique.

A travers son projet phare Afrik4R, AfCoP-GRD dont le secrétariat est basé au siège de la BAD, ambitionne de révolutionner les méthodes pour obtenir des résultats tangibles en Afrique. D’où la mise en œuvre des Initiatives à Résultats Rapides.

RETOUR EN IMAGES