Le gouvernement, à travers le ministère des affaires islamiques et de l’enseignement originel,a décidé de suspendre la prière du vendredi 27 mars 2020. Cette decision forte, fait suite au diagnostic du troisième cas positif au covid19.

Gouverner c’est prévoir. Il n’a pas échappé aux autorités que tout rassemblement de quelque nature que ce soit, est un foyer potentiel de propagation du virus.

La decision du ministère des affaires islamiques
La decision du ministère des affaires islamiques

Si certains mauritaniens sont conscients de la gravité de la situation, d’autres s’offusquent. Ils se disent consternés par la fermeture « de la maison de Dieu » en République Islamique de Mauritanie. Sur les réseaux sociaux, chacun y va de son commentaire.