Daech (Etat Islamique) a revendiqué les attaques de Londres. L’information est tombée en début de soirée. C’est à travers son agence de propagande « Amaq », ce dimanche 4 juin en début de soirée. Le bilan provisoire de l’attaque d’hier, fait état de sept morts et d’une vingtaine de blessés.

Le groupe terroriste, Etat Islamique, a attendu 24 heures avant de revendiquer les attaques. Selon la police de Londres, les trois assaillants ont été abattus. Concernant l’enquête, Radio France Internationale (RFI), révèle l’arrestation de douze personnes. La police reste sur le qui-vive.

« Trop c’est trop »

Theresa May – Photo AFP

Notons par ailleurs, que Londres est frappé pour troisième fois en trois mois. Devant le perron du 10, Downing Street, la première ministre Theresa May, a déclaré « trop c’est trop ». Pour May, l’heure est venue de « revoir la stratégie de lutte anti-terroriste ».

Propagande

Outre le fait que ce nouveau forfait, commis au nom de l’islam intervient en plein mois du ramadan. Ramadan, le mot est lâché. C’est d’ailleurs « l’argument utilisé » par Daech pour encourager ses sympathisants à passer à l’acte. En effet, le mode opératoire utilisé par les assaillants de Londres, est le même qu’un schéma tracé par Daech.

Plongé dans son délire, Daech soutient que « s’attaquer aux occidentaux est un bienfait en période de ramadan ». Ceci est tout simplement aux antipodes de l’esprit du Ramadan et de l’Islam. Désormais, l’extrémisme islamiste peut frapper partout et à tout moment. Nul n’est à l’abri.