L’information vient de tomber. L’ex Directeur Général de Radio Mauritanie est entre les la Brigade des Crimes Economiques depuis ce mercredi 20 décembre 2017. Abdallahi Ould Hormatallah est accusé de mauvaise gestion et détournement de plusieurs millions d’ouguiyas. Sale les DG de sociétés publiques.

On savait que l’ex DG de Radio Mauritanie, Abdallahi Ould Hormatallah était aux arrêts à la Brigade des Crimes Economiques. Mais en début d’après midi de ce mercredi 20 décembre 2017, nos confrères du site Mauriweb annoncent qu’il « a comparu devant le procureur pour répondre de l’accusation de détournement de deniers publics ». Le site cite une « source généralement bien informée ». 

Lire aussi >>> Le sort du DG de Radio Mauritanie scellé?

Le Tout puissant Hormatallah est tombé. Deux semaines après son limogeage (le 7 décembre 2017), l’ex patron de la radio nationale a maille à partir avec la justice. En effet, il accusé d’avoir de détournement de deniers publics, l’ex DG de Radio Mauritanie risque la prison. Des sources médiatiques indiquent que le montant qu’il est accusé d’avoir dissipé dépasse les 100 millions d’ouguiyas.

Loi anti-corruption

Article 11 : concussion Est puni d’un emprisonnement de deux (2) à cinq (5) ans et d’une amende égale au double de la valeur reçue sans être inférieure à un millions (1.000.000) d’ouguiyas, tout agent public qui sollicite, reçoit, exige ou ordonne de percevoir, ce qu’il sait ne pas être dû, ou excéder ce qui est dû, soit à lui-même, soit à la partie pour laquelle il perçoit.

La Mauritanie faut-il le rappeler a renforcé son arsenal juridique anti-corruption, à travers la loi n° 2016.014 relative à la lutte contre la corruption. L’article 10 de cette loi expose tout agent public couple de détournement, soustraction ou dissipation de deniers publics à une peine allant de 5 à 10 prison assortie d’une amende de 5 à 10 millions d’ouguiyas.

Ould Hormatallah connaitra t-il le même sort que Wone Ousmane, ex DG de l’établissement National pour l’Entretien Routier qui attend la tenue de son procès en prison? Ce dernier est également accusé de mauvaise gestion et détournement de deniers publics, entre autres. Aux premières heures de l’affaire Ould Hormatallah de nombreux observateurs ont estimé que l’ex DG de Radio Mauritanie ne passera pas par la case prison. Ce, parce qu’il est le beau-frère du tout puissant Président de l’Union Pour la République (parti au pouvoir).

Les jours et semaines à venir nous en diront certainement plus.

                                               Toute reprise doit faire mention                                                          de la source « LeReflet.NET » avec le lien original de l’article.