La  troisième édition du Festival Rural de Magaama et Taariinde bat son plein depuis ce vendredi 27 octobre 2017. Deux jours durant, les magamois vivront au rythme de ce festival haut en couleurs. Selon les organisateurs, l’objectif de ce rendez vous est de « participer au développement de la commune à travers la culture ». Au programme : ateliers, conférences et concerts.

La commune enclavée de Maghama respire. Ca chante, danse et discute de questions liées à la jeunesse et le développement. Et pour cause, on entame la troisième édition du Festival Rural de Magaama E Taariinde ce vendredi 27 octobre 2017. Au menu de cette première journée : un coup de projecteur sur la culture peulh à travers le « jaro » et expositions, un défilé de mode traditionnel et prestations artistes entre autres activités.

A cette occasion, la diva Néné Bolel Gueye, native de Maghama a revisité son riche répertoire une demie heure durant, devant un plus conquis. La place en face du château d’eau, à proximité de la préfecture était bondée de monde. Après la prestation de Nene, se fut au tour du phénomène Big Baba d’entrer dans la dance.

Big Baba Show

Très attendu, l’humoriste plus connue sous le sobriquet « Mohamed Lemine » a eu droit à un tonnerre d’applaudissements dès l’instant où il a  été annoncé sur scène. Vêtu de son vieux « jelabiya » pour se glisser dans la peau de son personnage « Mohamed Lemine », Big a alterné vannes, parodies de morceaux connus et esquissé des pas de danses dont il a le secret. Au terme de sa prestation réussie mais jugée trop courte, l’assistance en redemande au risque de se bloquer la mâchoire.

Soirée Hip Hop

Big Baba a promit un nouveau show aux magamois.

Après cette première journée jugée « satisfaisante » par les organisateurs. Rendez vous est donné aux jeunes, pour une soirée sous le sceau du Hip Hop ce samedi 28 octobre 2017. Amateurs et professionnels confondus se relayeront sur le podium. Notons que pour le volet musiques urbaines, le festival a choisi Kara et Skyp comme têtes d’affiches. Les jeunes rappeurs : King Cobra, Mc Niang, Hems Foulany assureront la première partie.

Surprise

Notons que plutôt dans la journée du samedi 28 octobre 2017, ces artistes seront en résidence musicale et le produit de ce travail sera restitué dans la soirée. Ils auront à traiter les thématiques tels que la citoyenneté, les droits de l’homme, le mariage précoce… Des bruits courent comme quoi Big Baba serait de la partie. Il va chanter dit-on. Les heures à venir nous en diront certainement plus.

Pour rappel, la première édition du festival s’est déroulée en 2014. Ses prometteurs, des ressortissants de Maghama, entendent lutter contre les fléaux qui touche cette commune. Pour eux, la jeunesse a besoin d’être éloignée de la délinquance, de la consommation et trafique de drogue pour participer au développement de la communauté.