Citoyenneté / Droits et Devoirs, c’est le thème de l’atelier de formation organisé dans le cadre du festival rural Magaama et Taarinde  qui se déroule dans la commune de Maghama depuis vendredi 27 octobre 2017. Cet atelier qui donne le coup d’envoi de la deuxième journée du festival, a pour objectif de « libérer la parole des jeunes » souligne un des organisateurs.

La salle de conférence de l’hôtel de ville de Maghama est bondée. Les jeunes venus nombreux ont eu droit à une présentation générique sur la citoyenneté de la part de Moctar Sy, délégué à l’environnement et consultant. Moctar Sy a beaucoup  insisté sur la notion des devoirs qui, selon lui, est une condition sinequanone pour l’exercice effectif des droits. Tout au long de la séance, sa présentation a été entrecoupée de plusieurs réactions des participants.

« Les jeunes doivent être une force de proposition » 

Pour la plupart des jeunes présents dans la salle, la notion de citoyenneté est intimement liée à la revendication des droits. C’est pourquoi certains ont usé de leurs droits à la libre expression et dénoncé quelques maux de la commune. « S’il est vrai qu’il faut réclamer ses droits quant ils sont confisqués, les contestataires d’une situation donnée devront aller plus loin » déclare un des intervenants.

Développement

C’est dans ce sens qu’Amadou Mamadou Niang, de l’association Jaalal Lenol et Directeur Festival estime que « les jeunes doivent être une force de proposition ». Ceci entre par ailleurs en droite ligne avec le slogan du festival : une jeunesse dynamique pour un avenir meilleur ». Mais il y a un préalable à cela. Il s’agit de la prise de conscience collective sur ce qu’implique la citoyenneté. Lire aussi >>> Nene Gueye et Big Baba électrisent les maghamois

Réseautage

Pour ville enclavée comme Maghama, son développement dépendra en grande partie du dynamisme de sa jeunesse. Une certaine proximité entre les jeunes et les élus locaux semble exister. C’est de bons augures pour d’éventuelles collaborations. En parlant de collaboration, il est à noter que l’un des objectifs du festival est de réseauter. Autrement, rallier d’autres associations à la cause, pour le développement de la commune.