Nouakchott a eu sa première pluie, dans la nuit du lundi 26 au mardi 27 juin. L’hivernage tant « redouté » par les nouakchottois est arrivé. Sans signe avant coureur, la pluie s’est abattue sur la capitale mauritanienne. Bonjour les ennuis! 

Ce mardi matin, au réveil, les rues de Nouakchott sont boueuses et certaines maisons quadrillées par les eaux. A Socogim PS, quartier relevant du district du Ksar (Moughataa), on observe la même scène: hommes,femmes et enfants minus de sauts, évacuent l’eau qui a envahit leurs domiciles.

A Nouakchott, les saisons de pluie se suivent et se ressemblent. La citation « après la pluie c’est le beau temps » ne s’applique certainement pas à la capitale de la Mauritanie. Il y fait chaud, humide, on transpire et les odeurs nauséabondes accueillent ceux qui s’aventurent au marché capitale.

Toute reprise de cet article devra faire mention de la source (LeReflet) avec le lien original.