L‘information vient de tomber. Selon l’Agence Saoudienne de Presse (SPA), la République Islamique de Mauritanie s’est proposée pour « accompagner et former l’armée yéménite ». Le Yémen est le théâtre d’une guerre fratricide dans laquelle l’Arabie Saoudite est un acteur principal.

A en croire l’Agence Saoudienne de Presse (SPA) en arabe, c’est au cours d’une audience accordée à l’ambassadeur yéménite en Mauritanie, que le ministre de la défense Diallo Mamadou Bathia a fait la proposition. Cette annonce entre en droite ligne des orientations du pouvoir actuel.

En effet, sous Aziz, la Mauritanie a dépêché plusieurs contingent dans des zones en guerre. C’est le cas en Centrafrique, au Mali et au Yemen. Dans ce dernier pays, la Mauritanie a mis à disposition 600 hommes. Ces dernières années, la sécurité est devenue le maître-mot du raiss.

Notons par ailleurs que cette proposition mine de rien, renforce les relations avec le grand ami saoudien. Cet ami pour qui la Mauritanie a mordu la main du Qatar et lui a tourné le dos. C’est un secret de polichinelle que l’action saoudienne au Yemen est une lutte politico-religieuse et non une simple insurrection.

                                               Toute reprise doit faire mention                                                          de la source « LeReflet.NET » avec le lien original de l’article.