L’information est tombée samedi soir, 10 juin 2017. Saif Al Islam, fils du guide libyen Mouammar Kadhafi, est désormais libre. C’est du moins ce qu’a annoncé le groupe armé « Abu Bakr Sidiq » qui le maintenait en détention depuis 2011, à Zenten dans l’ouest de la Lybie.

Selon la déclaration du groupe armé rapportée par les médias, le fils prodige de Mouammar Kadhafi n’est plus en détention. Sa libération serait intervenue vendredi 9 juin. Des sources médiatiques indiquent qu’il a quitté la ville de Zenten, pour une destination inconnue.

Amnistie

Par ailleurs, des sources médiatiques précisent que la libération de Kadhafi-fils fait suite à la loi d’amnistie. Mais l’on se rappelle que cette loi n’était pas censée s’appliquer « aux crimes contre l’humanité ». Et Saif Al Islam Kadhafi est sous le coup d’un mandat d’arrêt international pour ce chef d’accusation depuis 2011.

Pays en guerre

La libération de celui qui était considéré comme le successeur de Mouammar Kadhafi intervient à un moment où le chaos règne en Lybie. Le pays en ruine cinq ans après la chute du régime de Tripoli est sous la coupe de tribus armés, groupes armés et jihadistes.

Sera t-il bientôt de retour aux affaires? 

Une chose est cependant sûr, si sa libération est confirmée, Saif ne sera pas un simple spectateur de la crise lybienne. Architecte de formation et homme de relations, il a les moyens de faire peau neuve et réapparaître sur la scène politique nationale. Reste à savoir quand et comment.