Ce samedi 05 août 2017, a démarré le scrutin référendaire sur toute l’étendue du territoire. Les mauritaniens inscrits sur les listes électorales sont appelés à voter oui aux non aux réformes constitutionnelles. Ils devront se prononcer sur la suppression du sénat, le changement du drapeau national, entre autres. 

Le référendum qui a tenu en haleine les mauritaniens, depuis plusieurs semaines est arrivé. Au terme du recensement complémentaire à vocation électorale, ils sont 1.389.092 inscrits sur les listes électorales. Soit 199 957 nouveaux inscrits qui viennent s’ajouter aux 1.189.135 présents sur le fichier électoral de 2013.

Tout au long de la campagne marquée par les tiraillements entre l’opposition et le pouvoir, le taux de participation était désigné comme l’enjeu du scrutin. Au moment où nous mettons sous presse, l’affluence est encore faible. Est-ce à cause de la traditionnelle grâce matinée du samedi? Nous en saurons plus d’ici l’après-midi.

Rappelons au passage que le scrutin est boycotté par une grande frange de l’opposition, réunie au sein du Forum National pour la Démocratie et l’Unité. Soulignons également, qu’une partie des sénateurs de la majorité présidentielle appellent également au rejet de ces réformes qu’elle juge « illégal ».