L‘information vient de tomber. L’autorisation de l’école Bourge Elim a été retiré par les autorités mauritaniennes, a appris LeReflet.NET. « Le personnel turc n’est plus aux affaires » confie une source proche du dossier. Bourge El Ilm appartient au réseau Gülen, du nom de l’ennemi juré du Président turc Erdogan. 

Après plusieurs mois de tractations, cela a fini par se faire. L’école Bourge El Ilm va changer de couleur, de nom et de propriétaires. C’est ce qu’indique une de nos sources. Selon cette dernière, l’école va désormais s’appeler « Noujoum » (qui veut littéralement  dire étoiles). La direction et le personnel turc aurait même quitté le territoire national.

 

Située en face de la nouvelle ambassade des Etats Unies en Mauritanie, Bourge El Ilm est établie en Mauritanie depuis 2004. L’école fondée par l’Imam turc Fethullah Gülen avait la côte à Nouakchott. Ils étaient « réputés par la qualité de leur enseignement » constate notre source qui s’interroge sur la « capacité de la nouvelle équipe à maintenir le cap ».

Cette décision des autorités mauritaniennes, est similaire à celle prise par les voisins marocains et sénégalais. Là-bas encore, le Président Recep Tayyip Erdogan a pesé de tout son poids pour fermer les antennes du réseau Gülen. Pour rappel, Gülen  est accusé par le pouvoir d’Ankara d’être à l’origine du putsch avorté du 16 juillet 2016. Depuis, il est attaqué de tous les côtés.

Jusqu’ici, le gouvernement mauritanien ne s’est pas encore prononcé officiellement. Ce sera peut être le cas, à l’issue du conseil des ministres de jeudi 14 septembre 2017. L’on peut également s’interroger sur la contrepartie de cette décision. De nouveaux investissements turcs massifs? Les heures et jours à venir nous en diront.