Me Mohamed Ould Moine, avocat de Mohamed Cheikh M’Khaitir a indiqué que son client allait mal. A travers un communiqué publié ce mercredi 6 juin 2018 sur son compte facebook, en appelle à l’opinion et organisations des droits de l’homme pour faire pression sur les autorités mauritaniennes. 

Mohamed Cheikh M’Khaitir, est toujours en détention quelque part, pour apostasie. Ce mercredi 6 juin 2018, son avocat Me Mohamed Ould Moine nous apprend que sa « situation sanitaire se dégrade » malgré le fait que les médecins aient « recommandé aux autorités compétentes de lui permettre d’être traité dans des conditions appropriées ». Me Ould Moine ne dit pas de quoi souffre son client.

Estimant que les autorités mauritaniennes refusent d’accéder à cette demande, l’avocat fait appel « aux défenseurs des droits de l’homme et les organisations humanitaires de travailler ensemble afin de permettre au détenu de se faire soigner ». Il ajoutera que cela permettra « d’éviter de mettre sa vie en danger en raison d’une négligence médicale ».

Lire aussi >>> Mauritanie : l’apostasie passible de la peine de mort d’office…

En outre, Me Ould Moine a qualifié la détention de Mohamed Cheikh M’Khaitir « d’enlèvement ». Ould M’khaitir faut-il le rappeler, devait recouvrer sa liberté le 9 novembre 2017. Ce jour là, La cour d’appel de Nouadhibou avait converti sa peine de mort à deux ans de réclusion et une amende de 6000 ouguiyas (nouvelle monnaie). Il était e prison depuis plus de trois ans.

Huit mois après, Mohamed Cheikh M’Khaitir est toujours en détention. Avocats et organisations des droits de l’homme plaident pour sa libération et dénoncent « une détention au secret ». Notons que Me Ould Moine a dans son communiqué, précise que son client n’a toujours pas accès à sa famille ni avocats.