24heures après le référendum de samedi 5 aout 2017, la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a mis à la disposition du public quelques résultats. Ils représenteraient 7% de l’ensemble, indique Alakhbar. Le OUI l’emporte largement pour les deux scrutins (Changement du drapeau et révision de certaines dispositions de la constitution).

Les résultats partiels communiqués par la CENI sont issus de 229 bureaux de votes sur les 3118 existants. Ils font part d’un taux de participation de 48,57% pour le changement du drapeau national. Quant à la modification des dispositions, le taux de participation est de 49,54%.

Le taux des votes en faveur du changement du drapeau national est cinq fois supérieur à celui du non. Il est de 80.32% alors que le non comptabilise 14,48% seulement. Le OUI l’emporte également pour la modification des dispositions constitutionnelles. Le taux de votes est de 81,52% contre 13,43%.

D’autres résultats communiqués par l’Agence Mauritanienne d’Information (AMI) font également part de la victoire du OUI dans plusieurs communes. Au niveau de Nouakchott, la commune de sebkha serait la seule où le NON l’emporte, constate RFI.

Le taux de participation générale, véritable enjeu de ce référendum controversé, reste toujours inconnu. Mais au vu des résultats partiels, ce taux pourrait largement dépasser les 25 ou 30% estimaient par bon nombre d’observateurs nationaux. Ces derniers parlaient également des « bureaux de vote en manque des votants »

Rappelons que samedi 5 aout, aux environs de 20heures, l’opposition  jubilait en criant « la victoire du peuple ». Selon elle, le peuple n’a pas répondu à l’appel du pouvoir et le taux de participation au scrutin serait très faible. Par ailleurs, elle a dénoncé dans un communiqué, « une mascarade référendaire, par laquelle la volonté du peuple a été usurpée à travers une escroquerie sans précédent dans toute l’histoire du pays ».

      Toute reprise de l'article, devra faire mention 
de la source (LeReflet.NET) avec le lien original de l'article.