Le Syndicat des Journalistes Mauritaniens (SJM) a exclu un de ses membres, ce dimanche 11 juin 2017. Il s’agit de Mohamed Ould Hassen responsable du site taqadoumi.net. Le journaliste est accusé d’avoir violé « la charte d’éthique et de déontologie qui régie la profession ». 

Selon nos confrères d’Alakhbar (en arabe), la décision a été prise en vertu de l’article 44 du règlement intérieur du SJM. Cet article expose les différentes sanctions auxquelles tout journaliste s’expose en cas de violation des textes et/ou principes.

Les nouveaux visages du syndicat estiment que Mohamed Ould Hassen a « franchi toutes les lignes rouges, en « violation de la charte » adoptée par le SJM. En outre, le Bureau exécutif a réitéré sa « ferme volonté »d’appliquer le programme « de réformes » qui leur a permis d’être élus, le 21 mai dernier.