Nous venons de l’apprendre, le sénateur Mohamed Ould Ghadda a été condamné ce jeudi 13 juillet, à 6 mois de prison avec sursis. C’est du moins, ce que rapporte nos confrères de l’agence Sahara Medias. Le sénateur est épinglé pour « meurtre involontaire » suite à un accident de route. 

Hier jeudi, le parlementaire en grève de la faim depuis dimanche dernier a été fixé sur son sort. Le tribunal de Rosso situé au sud du pays, a jugé et condamné le sénateur Ould Ghadda à six mois de prison avec sursis. Il écope également d’une amende 20 000 ouguiyas, selon Sahara Medias qui cite son correspondant sur place.

Pour rappel, le sénateur Mohamed Ould Ghadda est l’un des meneurs de la grogne des sénateurs contre le pouvoir de Nouakchott. C’est d’ailleurs ce qui fait que son camp et l’opposition radicale dénoncent une « politisation de l’affaire ».

Notons par ailleurs que le sénateur qui fait partie de ceux qui ont rejeté les amendements constitutionnels, est depuis peu, le président de la commission d’enquête sénatoriale sur les marché de gré à gré. Lui est aussi est accusé à son tour de faire « une chasse aux sorcières ».