Le parti d’obédience islamiste, Tewassoul, a annoncé la tenue prochaine de son troisième congrès ordinaire. La nouvelle est sortie de bouche son président Jemil Mansour, au cours la conférence de presse qu’il a animé ce jeudi 8 juin, au siège de son parti à Nouakchott. 

Le Rassemblement National pour la Reforme et le Développement (Tewassoul), entend être « un modèle de démocratie interne ». Jemil Mansour a en effet, assuré que son parti tiendra son troisième congrès au mois de décembre prochain. Le parti Tewassoul, démarre ainsi « sa campagne d’implantation » sur toute l’étendue du territoire.

Augmenter le nombre des adhérents du Parti de 30% au moins. Tewassoul.

Soulignons par ailleurs, que cette conférence de presse intervient au même moment où se tient le conseil des ministres. En effet, des sites d’informations ont rapportés ces derniers jours, que le gouvernement envisagerait de « dissoudre » la formation islamiste. Le parti est réputé proche du Qatar.

Mais pour Tewassoul, cette rumeur et par extension le conseil des ministres, est un non événement. Le parti « ne commente pas les rumeurs » dira la député Aminata Niang.

Pour rappel, le parti présidé par Jemil Ould Mansour est devenue la première force de l’opposition au parlement, depuis 2013. Lors des dernières élections législatives, le parti avait quitté au dernier moment, le camp de l’opposition « boycottiste » pour battre campagne.