Après dix ans d’absence, l’agence La Balaguère prépare son retour en Mauritanie, apprend-on. Pas moins de cinq groupes de touristes sont attendus, le 24 décembre 2017. Le spécialiste de voyages à pieds et randonnées, va leur faire visiter l’Adrar et ses lieux historiques. 

Ca y est, La Mauritanie est de nouveau « fréquentable » aux yeux de La Balaguère. Les premiers touristes déposeront leurs valises en terre mauritanienne, le 24 décembre 2017. C’est ce qu’indique l’agence spécialisée dans les randonnées et voyages à pieds. Elle avait malgré elle, renoncé à la destination Mauritanie, en 2007, suite aux événements d’Aleg.

L’immense pays qu’est la Mauritanie, regorge d’endroits attrayants pour les touristes. Si au milieu des années 2000 le secteur se portait bien, il a connu un net recul après les événements du d’août 2007 d’Aleg. Ce coup de frein avait privé à bon nombre de pères de familles, de l’essentiel de leurs revenus. La donne semble changer lentement.

La Balaguère qui décrit la Mauritanie comme étant une « terre attachante de contrastes et de diversité », semble être résolument tourné vers l’avenir. Les longues marches qu’elle organisera, mèneront les touristes vers l’immense étendue dunaire de l’Adrar. Naturellement, la ville ancienne Chinguetti, sera un passage obligé.

       Toute reprise de l'article, devra faire mention 
de la source (LeReflet.NET) avec le lien original de l'article.