Site icon LeReflet

CAN 2023 : Qualification historique de la Mauritanie en 8e de finale

Amir Abdou sélectionneur national

Amir Abdou sélectionneur national

Bouaké, 23 jan 2024 (AMI) – Historique. La Mauritanie se qualifie en 8e de finale de la Coupe d’Afrique des Nations Côte d’Ivoire 2023. Les mourabitounes ont battu les algériens, 1 but à 0, au stade de la paix de Bouaké. Dos au mur, après deux défaites, les guerriers d’Amir Abdou ont trouvé les ressources nécessaires pour gagner.

A Bouaké aussi bien qu’à Nouakchott, les scènes de liesse sont légion. Et pour cause, la Mauritanie a disposé de l’ogre Algérien, à l’occasion de la troisième et dernière journée de la CAN 2023. Elle a pris le dessus grâce à un but du capitaine Dellah Yali, à la 37e. Le reste du match a été ponctué par un jeu en transition.

Babacar Niasse, homme du match.
Babacar Niasse, homme du match.

Les joueurs ont fait preuve de solidarité et de persévérance, afin de balayer d’un revers de la main, les statistiques et analyses « d’experts », qui voyaient les coéquipiers de Mahrez, laminer Niasse et cie.

D’ailleurs en parlant du portier mauritanien, c’est lui qui a tenu la baraque, en grande partie. Il a en effet été très sollicité. Le dernier rempart  s’est illustré à la 39e avec une claquette qui a permis aux mourabitounes de rentrer aux vestiaires, avec l’avantage au score. A la 69e également, il s’est étiré de tout son long pour annihiler les espoirs de l’adversaire du jour.

En conférence de presse, le sélectionneur national Amir Abdou a déclaré que ce qui est arrivé est « extraordinaire ». Il a souligné que son équipe a contré « une Algérie supérieure individuellement » mais que le collectif mauritanien « est parvenu à obtenir un résultat ».

Selon lui, l’une des clés du match a été « la force de caractère, l’envie » que les joueurs ont montré sur le terrain. Il a évoqué le fait que « le groupe s’est remis en question », corrigeant les « manquements des deux premiers matchs ».

Ce match, a été aussi très tactique, notamment en fin de partie. Ce soir, tous les joueurs ont été au niveau. Souleymane a été généreux dans les efforts. Ses chevauchées et son pressing haut, ont dégouté la défense algérienne.

Les changements ont apporté plus de solidité au bloc mauritanien. L’entrée en jeu de Guessouma a été particulièrement marquante. Il a endossé le rôle d’harceleur en chef et de dynamiteur, empêchant les premières relances algériennes.

Pape Ibnou, largement critiqué sur les réseaux sociaux, pour son manque d’efficacité devant les buts, a oxygéné le côté gauche mauritanien. Son placement et ses courses ont été très utiles.

Les mourabitounes en 8e de la CAN 2023

Ainsi donc la Mauritanie affrontera le Cap vert en 8e de finale. C’est assurément une grande percée du football mauritanien, entré par effraction sur la scène continentale lors de l’édition 2019 de la CAN. En attendant la confrontation avec les requins bleus, l’heure est aux célébrations.

Par Amadou SY (Bouaké, Côte d’Ivoire, envoyé spécial)

Quitter la version mobile