Site icon LeReflet

Mauritanie – CAN 2023 : retenir le positif malgré l’élimination en 8e de finale

Abidjan, 29 jan 2024 (AMI) – L’équipe nationale de football, a perdu son match l’opposant au Cap Vert 0-1. La sélection qui goutait à cette rencontre à élimination directe pour la première fois de son histoire, en Coupe d’Afrique des nations, n’ira pas plus loin que les 8e de finale. Un saut de concentration et un penalty ont scellé le sort des mourabitounes.

« On est un peu déçus de sortir sur ce score, sur un but encaissé à cause d’erreurs individuelles », a déclaré le sélectionneur national, Amir Abdou. Le coach visiblement par la tournure qu’a pris ce match, a précisé qu’à «  ce niveau-là, l’inattention, a ne pardonne pas.

Fin de match contre le Cap vert. La Mauritanie perd 0-1.
Fin de match contre le Cap vert. La Mauritanie perd 0-1.

Analysant l’action qui a mené au penalty, le technicien a souligné que Yassin, « aurait pu provoquer une touche, mais a préféré remettre sur le gardien ». Mais pas de bol, le n°9 cap verdien avait fait la bonne course, pour chiper le ballon et provoquer le penalty.

L’erreur individuelle n’explique pas tout. Le coach explique que Yassin est la doublure de Keita, sorti sur blessure. Selon le sélectionneur, les blessures de Gassama puis de Keita, « ont paralysé l’équipe ». La marge de manouvre sélectionneur était réduite pour effectuer des changements. Le « but est ridicule », a souligné Amir Abdou, qui relève que son équipe a été « brouillon offensivement » et « s’est précipité dans la transition ».

Que faire maintenant ? Pour Amir Abdou, il  faut «continuer à travailler », afin que  la Mauritanie continue de grandir ». Concernant son avenir, il a déclaré qu’il était encore « sous contrat avec jusqu’en mars », notant qu’il discutera avec les dirigeants de la fédération, plus tard.

Le rêve était permis. Mais la marche était visiblement trop haute. Le haut niveau se joue sur des détails, sur la concentration. L’équipe en a manqué cruellement. Dans cette CAN 2023, la Mauritanie s’est qualifiée en 8e de finale, pour la première fois de son histoire. Ça, personne l’enlever aux mauritaniens.

Par Amadou SY (Abidjan, Côte d’Ivoire, envoyé spécial).

Quitter la version mobile